Police municipale de nuit à Niort : opérationnelle en 2024

Lors d’un entretien accordé au Courrier de l’Ouest, le maire de Niort fait le bilan de son action à mi-mandat. Il aborde plusieurs projets en cours dont l’arrivée de la police municipale de nuit à Niort pour 2024. Il évoque également des projets de création d’une forêt urbaine et d’une salle de sport à Noron. Le maire fait aussi le point sur d’autres initiatives en cours, notamment dans le domaine de l’urbanisme ou du commerce.

Tout d’abord, concernant la sécurité, le maire annonce la création d’une brigade de police municipale de nuit en 2024. Celle-ci pourrait être équipée d’armes létales. Bien qu’il ne soit pas un fervent partisan de l’armement, le maire reconnaît que les évolutions de la société nécessitent une adaptation de la police municipale. Actuellement, la police municipale porte des armes non létales pour assurer la sécurité.

La brigade de nuit se composerait de deux équipes, chacune comprenant trois ou quatre personnes. Elle sera chargée de répondre aux enjeux de tranquillité et de sécurité publique. Le maire de Niort ajoute “à partir de 20 heures, et pas forcément toute la nuit”. 

À part l’annonce concernant la Police municipale de nuit à Niort, que faut-il retenir ?

Par ailleurs, le maire annonce un projet de création d’une forêt urbaine à Noron à partir de l’automne 2023 ainsi qu’une salle de sport à Noron d’ici la fin du mandat, en 2026. Les plantations d’arbres sur 8 hectares de terrains municipaux et 5 hectares de parcelles privées débuteront à partir de l’automne 2023. L’objectif est d’offrir aux habitants de Niort un nouveau lieu de dépaysement. Le site du parc des expositions accueillera une salle de sport destinée aux sports de balles tels que le basket-ball, le handball et le volley-ball.

L’entretien aborde d’autres sujets tels que la réhabilitation de la galerie Victor-Hugo dans le centre-ville, la requalification de l’ancien siège de la Chambre de commerce et d’industrie des Deux-Sèvres, ainsi que la situation des Galeries Lafayette en procédure de sauvegarde. Le maire de Niort mentionne également la construction de 500 logements étudiants. L’entretien se termine en évoquant la situation difficile du Moulin du Roc ainsi que le projet de contournement nord.

Retrouvez l’entretien de Jérôme Baloge en cliquant sur : Article du Courrier de l’Ouest

Laisser un commentaire